Aménagement et nettoyage des tombes des migrants

Cette étape s’est tenue par le début de l’aménagement des tombes des migrants au cimetière de Djidara. L’activité réunissait les migrants et les agents du centre qui se sont rendu ensemble au cimetière pour la réalisation des différentes tâches c’est-à-dire faire une construction des tombes, nettoyer celle déjà construites, fabrication des plaques pour identifier les défunts enfin placement. Au total (11) Onze tombes ont été construites proportionnellement aux nombreux de décès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *